L’association du Refuge des Tortues est une association à but non lucratif (loi 1901) créée au printemps 2006 par un groupe d’amis passionnés.

Son but principal est de promouvoir l’éducation à l’environnement, l’étude et la conservation des tortues du monde. Elle accueille toutes les personnes qui souhaitent agir en faveur de l’environnement.

 


Pendant les années 80, des milliers de tortues aquatiques ont été vendues comme animaux de compagnie à travers le monde et notamment en Europe. Il s’agissait pour la majorité d’entre elles de tortues à tempes rouges (Trachemys scripta elegans) originaires des Etats-Unis.

 

Ces petites tortues aquatiques vendus à des prix défiants toute concurrence ou distribués comme les poissons rouges lors des fêtes foraines ont provoqué un réel engouement de la population.

 

Cette vente massive s’est effectuée sans aucune sensibilisation des acheteurs sur les conditions de maintenance minimales d’une part, mais également   sur la taille des animaux à l’âge adulte.

 

Les conséquences néfastes que pouvaient engendrer le lâcher de ces animaux pour la faune française autochtone a également été occulté.

 

Ainsi, les petites tortues de moins de cinq centimètres au moment de l’achat ont très rapidement atteint une taille importante (plus de vingt centimètres et pour un  poids de 2 kg et plus).

 

Devenues trop encombrantes pour leurs propriétaires, ces derniers s’empressent  alors de les relâcher dans tous les cours d’eau de l’hexagone.

 

Les scientifiques se sont  aperçus rapidement que cette tortue représentait un danger pour la faune indigène et notamment pour l’une des deux seules espèces de tortues aquatiques française, la Cistude d’Europe (Emys orbicularis).

 

De récentes études ont montrés que la tortue à tempes rouges, de part sa taille et sa masse plus importante, représente une véritable menace pour l’existence de la Cistude d’Europe.

 

Elles occupent en effet les mêmes niches écologiques et entrent en compétition aussi bien pour la nourriture que pour les sites d’insolation indispensables à la bonne santé et à la reproduction des reptiles.

 

Ces tortues actuellement interdites depuis 1996 ont été remplacé par des espèces relativement proche aux capacité d’adaptations équivalentes faisant courir un risque important aux espèces locales sensibles (amphibiens et reptiles notamment).

 

Ainsi de nouvelle espèce sont retrouvées telles que la  Trachémyde à ventre jaune (Trachemys scripta scripta), la Pseudémyde de Nelson (Pseudemys nelsoni) ou la Chélydre serpentine (Chelydra serpentina) etc…

 

Aussi, pour éviter que les différentes espèces de tortues exotiques commercialisées ou détenues par des particuliers en France continuent à être relâchées dans la nature, le refuge des tortues se propose de les accueillir et de les maintenir dans les meilleures conditions possibles.

 

 

 


 

L’association du Refuge des Tortues poursuit les objectifs suivants :

- Gérer un centre d’accueil de tortues aquatiques et terrestres de manière à éviter que ces dernières ne soient relâchées par les particuliers dans la nature.

- Sensibiliser le public (notamment les scolaires) sur la nécessité de préserver notre environnement et les espèces qui le peuplent.

- Assurer un rôle de conseil et d’expertise auprès de toute personne et organisme demandeur d’informations sur les tortues.

- Développer à travers le monde des programmes d’études et de conservation pour des espèces de tortues méconnues et en danger.

 

 

 

Mentions légales de l'association

 

->Les mentions

 

 

 

 

 

 

Président : Étienne DESPOUY

Secrétaire : Marc ASENSIO

Secrétaires adjointes : Marylène Authesserre et Séverine Lallouette

Trésorier : Jacques CUILLIER

Responsable animalier : Jérôme MARAN

Webmaster : Jean-François ROUSSELOT

__________________

 

Étienne DESPOUY

Chef d’entreprise depuis plus de trente ans, est passionné par les races domestiques autochtones (vaches, chevaux, ânes etc..)

en voie de disparition. Il  est convaincu de la nécessité de préserver la biodiversité et souhaiterait aller au-delà d’une simple constatation en développant un projet concret qui s’inscrit dans une politique de développement durable .

 

 

Jacques CUILLER

 

Retraité, s'est joint à l'équipe en apportant une aide administrative et  comptable. Amoureux et fervent protecteur de la nature,

il souhaite participer activement à la préservation de la biodiversité.

 

 

Marc ASENSIO

Confronté régulièrement dans le cadre de son activité professionnelle à la dégradation des milieux et l’érosion de la biodiversité.

Sa passion pour le monde animal l’a naturellement poussé à s’investir dans le projet de création du centre de récupération. Convaincu de l’intérêt et de la nécessité de mettre en œuvre ce projet, il nous accompagne au quotidien dans le projet qui reste avant tout une incroyable aventure humaine.

 

 

Jean-François ROUSSELOT

 

Passionné depuis son plus jeune âge par le monde animal et végétal, il souhaite s’investir à la préservation de la nature qui nous entoure.

Aider à mener à terme un projet  utile et vouer peu à peu sa vie et son temps libre à la nature.

 

 

Jérôme MARAN

 

souhaite proposer un espace dans lequel il partagera ses connaissances et sa passion des tortues avec le plus grand nombre et en particulier avec les jeunes.

Son engagement dans la recherche scientifique et sa longue expérience du terrain lui ont permis de prendre conscience de la nécessité de protéger la nature et ses différentes composantes animales et végétales.

 

 

Yasmine Mitteau

 

Passionnée par la nature en général, je souhaite à travers l'association du refuge des tortues sensibiliser le public sur la nécessité de protéger notre environnement. C'est la raison pour laquelle je compte m'investir pleinement dans la la partie communication du refuge sur l'ensemble des réseaux sociaux existants.

.

 

 

 

Marylène Authesserre

 

Je souhaite m'investir dans la protection des tortues et consacrer de mon temps pour ces reptiles. Aidons le refuge à protéger tous ces êtres vivants afin que nos enfants et petits-enfants puissent apprendre à les connaître et à les respecter.