_________________________________________________________________________________

 

3- La maintenance des adultes

 

1- Quelle superficie doit faire l’enclos de mes tortues ?


Dans la nature, l’espace vital et son exploitation par les tortues terrestres varient en fonction de l’espèce, de l’âge, du sexe et de la saison. En captivité, il n’est pas toujours aisé de procurer aux animaux la superficie optimale. Néanmoins, elle ne détermine pas à elle seule le bien-être des animaux. En effet, ce n’est pas parce que l’enclos est vaste que les tortues se portent mieux. Il faut cependant être conscient que quelque soit la taille de votre installation elle sera toujours insuffisante au regard des surfaces utilisées dans le milieu naturel par les tortues. Vous pouvez cependant essayer de leur offrir les meilleures conditions en respectant quelques paramètres fondamentaux :

 

  • - proscrire le mélange d’espèces différentes (un enclos, une espèce),
  • - éviter la surpopulation,
  • - aménager l’enclos en tenant compte des besoins des animaux (cachettes, point d’eau, site de ponte…).

 

À titre d’exemple, un enclos de 80 m² (10 mètres de long sur 8 mètres de large) est suffisant pour abriter six tortues adultes qui mesurent entre 15 et 20 cm. La clef réside dans les aménagements que vous allez réaliser (cf. question 3).

 

_________________________________________________________________________________

 

2- Quel type de clôture faut-il privilégier pour éviter tout risque d’évasion ?


Elle est le plus communément construite à l’aide d’un grillage de 40 cm de hauteur, recourbé vers l’intérieur dans sa partie supérieure sur 15 cm et enfoui à 15 cm dans le sol. Néanmoins, cette méthode n’offre pas toutes les satisfactions attendues. Certes, si le grillage est correctement installé, les évasions sont rarissimes mais son utilisation comprend au moins deux inconvénients majeurs. Le premier concerne son impossibilité à protéger les tortues du vent qui est souvent à l’origine d’affections respiratoires (rhinite ou pneumonie). Le second est lié à la capacité des tortues à voir à travers le grillage de la clôture. Elles sont instinctivement attirées par cet espace environnant qui leur est interdit.

 

Dès lors, les animaux longent inlassablement le grillage en cherchant avec opiniâtreté un passage pour s’échapper. Il faut que les tortues cessent tout contact visuel avec l’environnement extérieur proche de l’enclos. La solution est de cloisonner l’enclos en utilisant une clôture en dur, en bois ou en plastique isolant pour serre. Les animaux prennent rapidement possession de leur espace vital sans pour autant tenter de fuir de manière systématique.

 

La clôture en dur est constituée de deux rangées de parpaings (50 cm x 20 cm x 10 cm) montées sur une petite fondation de béton (15 cm d’épaisseur environ). Des tuiles, des briques aux bords arrondis (pas de prises facilitant les évasions) ou des pierres plates (type pierres allemandes), qui dépassent au minimum de 2,5 cm de chaque côté, sont fixées sur la partie supérieure du muret. Cette précaution prévient tout risque d’évasion notamment dans les angles de la clôture. Les rondins de bois imputrescibles (spécialement traités) représentent une autre possibilité de construction. Dans un premier temps, une tranchée est creusée en suivant le tracé de la clôture. Du béton est coulé dans la tranchée de manière à former une fondation d’une quinzaine de centimètres d’épaisseur. Les rondins de bois préalablement coupés à cinquante centimètres de hauteur sont maintenus verticalement dans le béton encore frais. Lorsque celui-ci a séché, la base des rondins est recouverte de terre. La surface du bois lisse empêche les tortues de s’évader.

 

_________________________________________________________________________________

 

3- Quels sont les aménagements extérieurs indispensables au bien être de mes tortues ?

 

Dans l’enclos extérieur, les aménagements indispensables sont au nombre de quatre :

 

- Un point d’eau : Il est souvent véhiculé que les tortues ne boivent pas. En fait, elles peuvent rester longtemps sans boire mais si elles en ont la possibilité, les tortues boivent régulièrement par petite quantité. Il est nécessaire de réaliser un petit bassin peu profond dans l’enclos des adultes et d’aménager les abords pour en faciliter l’accès et la sortie.

 

- Le talus : Les tortues apprécient particulièrement les milieux aux reliefs accidentés, présentant des alternances de terrain plat et escarpé. Il est conseillé de réaliser une butte de terre plantée au sommet de lavandes et romarins.

 

- Les abris : Les abris sont des relais entre les phases d’activité et de repos des tortues. Pour le confort des animaux, il s’avère primordial de construire des cachettes dans l’enclos. Il faut proposer aux tortues une cabane et de nombreuses cachettes constituées par des tas de feuilles mortes ou d’herbes sèches par exemple.

 

- L’aire d’alimentation : Dans la nature, les tortues terrestres méditerranéennes possèdent un régime alimentaire basé sur la consommation quotidienne d’une grande quantité de végétaux divers. Il est donc nécessaire que l’enclos dispose d’un espace dans lequel elles trouvent toutes les plantes qui couvrent leurs besoins nutritionnels. N’hésitez pas à planter et entretenir une zone composée de plusieurs plantes sauvages (trèfles, pissenlits, laiterons etc..).