La chélydre serpentine

 

Répartition : Chelydra serpentina est présente depuis le sud-est du Canada jusqu’au sud des États-Unis (côtes du Texas et Sud-est de la Géorgie).


Taille : Cette espèce atteint une longueur maximale de 49,4 cm. Le mâle est généralement plus grand que la femelle.


Biotope : La chélydre serpentine se rencontre aussi bien dans les eaux douces que dans les eaux saumâtres. L’espèce possède une nette préférence pour les eaux calmes munies d’une abondante végétation aquatique.

 

Maintenance : Chelydra serpentina est une espèce à isoler impérativement des autres espèces. Sa taille imposante ainsi que la puissance de ses mâchoires font d’elle un prédateur redoutable. En temps normal, la Chélydre serpentine ne présente aucune agressivité. Elle est potentiellement dangereuse pour les autres espèces lors de la recherche de la nourriture. Opportuniste par excellence, Chelydra serpentina se nourrit en milieu naturel d’oiseaux, d’invertébrés divers, d’amphibiens, de serpents, de jeunes tortues (y compris de sa propre espèce) et dans une moindre mesure de plantes aquatiques. L’espèce est à maintenir à l’année dans un bassin extérieur. Durant l’hibernation, les tortues s’enterrent généralement à la base de la végétation aquatique. En captivité, les jeunes et les adultes acceptent n’importe quel type d’aliments (poissons, viande, croquettes etc..). Au cour des accouplements, le mâle est particulièrement virulent à l’égard de la femelle. La présence d’un petit mâle épargnera les femelles de cruelles blessures. Le bassin abritant les reproducteurs doit comporter obligatoirement des zones de repli. Ces zones offrent des possibilités de fuites pour les animaux acculés. Il est donc nécessaire de mettre en place des zones de végétation aquatique dense. Il est formellement déconseillé de mélanger plusieurs mâles dans le même bac. Le dominant cherchera systématiquement à éliminer d’éventuels prétendants.

 

Femelle
Naissance

 

Reproduction : La ponte comprend exceptionnellement jusqu’à 104 œufs (entre 20 et 40 en moyenne). Les œufs sphériques mesurent entre 23 et 33 mm de diamètre pour un poids oscillant de 5 à 15 grammes. En fonction de la température, la durée d’incubation varie entre 55 et 125 jours. Les nouveau-nés mesurent de 24 à 31 mm de longueur pour un poids variant de 5 à 9 grammes.

Nom vernaculaire : La chélydre serpentine

Nom scientifique : Chelydra serpentina (Linnaeus, 1758)

 

 

 

Femelle

 

 

Statut :