La trachémyde à tempes jaunes :

 

Cette sous-espèce est très proche de la tortue à tempes rouges (Trachemys scripta elegans). Elle se différencie de Trachemys scripta elegans par la présence d’une large tache jaune en arrière de l’œil ainsi qu’une large bande jaune sur chaque écaille costale (écailles situées sur la dossière).Le plastron est entièrement jaune avec une tache noire sur chaque écaille gulaire.

 

Répartition : Cette tortue se rencontre uniquement  dans le sud des USA (sud-est de la Virginie et nord de la Floride).

 

Taille : La trachémyde à ventre jaune atteint une longueur de 29 cm.

 

Biotope : Elle occupe de préférence les eaux calmes des lacs, étangs et milieux marécageux.

 

 

Maintenance : Trachemys scripta scripta est élevée à l’année dans un bassin extérieur. Durant l’hibernation les animaux s’enterrent à la base des plantes aquatiques ou sous une épaisse couche de vase. Espèce robuste qui s’acclimate parfaitement sous nos latitudes, la Trachémyde à ventre jaune ne présente pas de difficulté particulière. Omnivore, elle se nourrit opportunément de poissons, de végétaux aquatiques et d’invertébrés divers. En captivité, elle accepte toutes sortes d’aliments (granulés, viande, poissons etc…).

 

Ponte
Mâle

 

 

Reproduction : La femelle peut déposer plusieurs pontes par an (1 à 3 pontes) comprenant chacune de 5 à 22 œufs. Ces derniers elliptiques et à coquille souple mesurent de 30,9 mm à 43 mm de long sur 19,4 à 24,8 mm de large pour un poids de 10 grammes. La durée d’incubation en couveuse varie entre 60 et 80 jours. À la naissance, les jeunes tortues mesurent de 25 mm à 29 mm de longueur pour un poids de 7 à 10 grammes.

Nom vernaculaire : La trachémyde à tempes jaunes

Nom scientifique : Trachemys scripta scripta (Schoepff, 1792)

 

 

 

Femelle

 

Statut : ...