histoire personnelle

Né à Toulouse le 25 mars 1973, je me suis très tôt intéressé aux amphibiens et aux reptiles, plus particulièrement aux tortues. Âgé de quinze ans, j’assiste pour la première fois à la naissance d’une toute petite tortue terrestre dans la couveuse artificielle confectionnée avec soin par mon père. Je passe tout mon temps libre à courir à travers champs pour observer grenouilles, crapauds, tritons, lézards et serpents. Ma prédilection se porte sur les vipères aspics (Vipera aspis zinnikeri) que j’observe inlassablement à la base des haies champêtres. Soutenu par mes parents, nous construisons petit à petit dans le jardin familial de nombreux bassins et enclos pour les tortues aquatiques et terrestres de plus en plus nombreuses. Nourri et imprégné par les textes des grands naturalistes que sont Jean-Henri Fabre, Raymond Rollinat et Jean Rostand, je prends l’habitude de consigner toutes mes observations dans des carnets de notes précieusement numérotés. Mon adolescence se déroule ainsi auprès de mes bestioles à peau lisse ou à écailles. Des animaux le plus souvent décriés ou tués par ignorance. Plus qu’une passion, j’ai cette vocation chevillée au corps qui ne me quittera plus et qui guidera mon existence entière.

En 2018, Mesoclemmys nasuta, Guyane française.

En 1988, j’effectue un stage au Village des Tortues. Situé à Gonfaron, dans le Var, cette structure associative dirigée par Bernard DEVAUX se consacre à l’étude et à la sauvegarde du plus vieux reptile français, la tortue d’Hermann. Plusieurs semaines durant, je participe aux activités du centre, aux soins prodigués aux tortues, aux visites guidées des touristes et aux études de terrain. Cette expérience enrichissante me permet de rencontrer des passionnés de tortues, des naturalistes et des chercheurs tels que Roger BOUR du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris ou encore Marc CHEYLAN de l’Université de Montpellier II. Ce stage est une véritable révélation. Désormais, je n’ai qu’une idée en tête : découvrir les tortues dans leur habitat naturel aux quatre coins du monde.

1990, Jean-Pierre POUVREAU, un ami herpétologue, me propose de l’accompagner pendant les vacances scolaires d’été dans le sud marocain pour filmer et photographier les reptiles et les amphibiens. Âgé de 17 ans, cette opportunité inattendue transforme mes rêves en réalité.

Mes premiers pas sur le continent africain m’ont profondément bouleversé. Au fur et à mesure de mes rencontres avec les populations locales, de ma progression à travers les dunes de sables et les oueds asséchés, je me lie d’une passion immodérée pour ce continent mythique. De retour en France, j’organise mes premières conférences sur le thème de la découverte des tortues sauvages. Durant mon séjour au Maroc, j’observe attentivement une tortue d’eau douce nommée Mauremys leprosa par les scientifiques mais plus connue sous le nom vernaculaire d’Émyde lépreuse.

Cette tortue dulçaquicole est largement répandue en Espagne, au Portugal et d’une manière générale à travers l’ensemble du Maghreb. En revanche, ses populations sont menacées dans le nord-est de l’Espagne. Une toute petite population subsiste encore dans le Massif des Albères (Pyrénées-Orientales françaises) . Le statut de cette micro population demeure imprécis. Je me décide à agir. Pour ce faire, je sollicite différentes associations et fondations pour récolter les fonds nécessaires à l’étude de cette espèce. Ainsi, je bénéficie d’une bourse de la Fondation Ushuaia (1994), de la Fondation Nature et Découvertes (1994) et du Village des Tortues. Je parviens ainsi à mener à bien mon projet. J’écris des articles sur le sujet pour alerter l’opinion scientifique et publique. Depuis, d’autres associations ont pris le relais et tentent de protéger l’une des trois espèces de tortues françaises, sans nul doute celle dont le statut est le plus précaire.

En 2019, Mauremys leprosa saharica Schleich 1996

Au tout début des années 1990, mon baccalauréat littéraire (série A2) en poche, je me dirige vers les bancs de la faculté d’Histoire et Géographie de l’Université Toulouse-Le Mirail. Je sens rapidement que cette orientation n’est pas la plus judicieuse. J’arrête définitivement mes études pour me consacrer pleinement à mes recherches de terrain. J’effectue de nombreux petits travaux en intérim pour réunir l’argent nécessaire au financement de mes voyages à l’étranger. Je visite ainsi durant de longs mois un certain nombre de pays d’Afrique de l’ouest (Sénégal, Mali, Burkina Faso, Côte d’Ivoire). En autodidacte, j’acquiers au cours de mes déplacements une connaissance pratique du travail de terrain (récoltes et interprétations des données) que nul enseignement universitaire n’aurait pu m’assurer.

En 1992, je fais partie de la campagne KAWANA organisée par le WWF qui vise à suivre et marquer les tortues marines qui viennent pondre sur les plages de Guyane française. Je passe les mois de juillet et d’août dans un camp sous la responsabilité de Jacques FRETEY, spécialiste des tortues marines et initiateur de ces campagnes annuelles de marquage. Une expérience formidable, très instructive et formatrice. Je rencontre de nombreux passionnés dont certains marqueront ma vie. De manière totalement fortuite, je fais la connaissance sur la plage d’Awala-Yalimapo de Georges LE GRATIET, un instituteur féru de tortues et de cactus. Il vit en Guyane française depuis plus de vingt ans. À ses côtés, j’enrichis mes connaissances concernant les tortues. Il en élève plusieurs centaines à son domicile. Il me fait découvrir les tortues aquatiques et terrestres de Guyane, avec notamment une expédition dans les marais de Kaw où nous observerons une dizaine de l’étrange tortue matamata (Chelus fimbriata) : le rêve absolu !

Je poursuis mes aventures à travers une série de voyages au Portugal, en Espagne et au Maroc dans le but d’accroître mes connaissances sur Mauremys leprosa. En 1993, je découvre tout à fait par hasard dans le sud marocain une population d’Émydes lépreuses aux yeux bleus. De retour en France, je fais part de mes observations à Roger BOUR, éminent spécialiste des tortues. Ce chercheur du Muséum de Paris confirme la singularité de ma découverte. Je décide d’y retourner pour recueillir davantage de données sur ces tortues peuplant les oasis sahariennes. Dans le cadre de cette nouvelle expédition intitulée « À la recherche de la tortue aux yeux bleus », j’associe quatre classes de sixième d’un collège toulousain (Montalembert- Notre-Dame) qui suivent pas à pas l’élaboration du projet.

À travers des conférences et des animations, les enfants découvrent cette étrange tortue, son milieu de vie, sa fragilité et la nécessité de la protéger. C’est une lapalissade d’affirmer que la conservation des espèces et des milieux ne va pas sans une sensibilisation accrue des jeunes générations. De nombreux partenaires me font confiance (Fondation Elf pour l’aventure utile, le Crédit Agricole de Midi-Pyrénées, le Crous (31), les bourses Défi-Jeunes, le Village des Tortues). Quelques années plus tard, Roger BOUR et moi-même attribuons à cette population un statut de sous-espèce. Nous la baptisons Mauremys leprosa vanmeerhaeghei, en hommage à Bernard VANMEERHAEGHE, un ami décédé quelques mois plus tôt des suites d’une longue maladie .

En 1996, j’effectue mon service national à Paris au sein de la Gendarmerie. Avec l’aimable accord du commandant de caserne, je me rends pendant six mois au laboratoire des reptiles et amphibiens du Muséum de Paris. Ainsi, je poursuis mon apprentissage herpétologique en me plongeant corps et âme dans les livres, les collections zoologiques et les discussions fructueuses entretenues avec des scientifiques comme Roger BOUR.

En 1997, je découvre avec mon ami Georges LE GRATIET une espèce de tortue aquatique nouvelle pour la science lors d’un voyage en Côte d’Ivoire. En collaboration avec Roger BOUR, nous décrirons quelques années plus tard cette espèce qui porte désormais le nom scientifique de Pelusios cupulatta.

En janvier 2000, pendant l’un de mes nombreux séjours en forêt équatoriale gabonaise, j’observe une tortue d’eau douce inconnue pour la science. Roger BOUR l’a décrite en lui donnant mon nom. Cette tortue s’appelle la Péluse de MARAN (Pelusios marani). Le résultat de mes recherches de terrain concernant la répartition, l’écologie et l’exploitation des tortues du Gabon est paru dans des revues scientifiques mais également dans des magazines « grand public ».

De nombreux voyages sont réalisés au Brésil, en Asie et en Afrique bien entendu où je poursuis inlassablement mon travail d’inventaire. Le résultat de mes observations est publié dans des revues spécialisées. Mes errances herpétologiques me conduisent à vivre des aventures inoubliables, chaleureuses et parfois périlleuses. Ainsi, en voulant confirmer la présence d’une espèce de tortue aquatique au Libéria, j’ai été fait prisonnier pendant trois semaines par un groupuscule armé. Expérience que je n’ai pas souhaité renouveler par la suite !

En 2002, mon travail sur les tortues de l’Afrique occidentale est récompensé par l’obtention de deux prestigieuses bourses ; la bourse déclic jeune de la Fondation de France ainsi que la bourse de la vocation de la Fondation Marcel BLEUSTEIN-BLANCHET.

Parallèlement à mes recherches de terrain, je crée en 2006 avec un groupe d’amis l’Association du Refuge des Tortues (A.R.T.). Cette association a pour double objectif d’ouvrir au public un centre d’accueil pour tortues aquatiques et terrestres ; et de sensibiliser le public à la protection de la biodiversité. Je mets entre parenthèse ma boulimie de terrain pour me plonger corps et âme dans la création de ce centre unique en France.

En 2009, dans le cadre des projets de développement du refuge des tortues, je m’associe avec Frédéric LAVAIL, un ami naturaliste, photographe et vidéaste animalier pour créer la collection « À la découverte des tortues du monde ». Notre première réalisation relate mon expérience avec les tortues aux yeux bleus du sud marocain. Depuis, d’autres documentaires sont parus (la Corse, la Slovénie, la Sardaigne et la Guyane) et trois sont en préparation (la Grèce, les Baléares et la Sicile).

Aujourd’hui, toute mon énergie est focalisée sur la gestion et l’agrandissement du Refuge des Tortues. Cette structure unique en son genre permet d’aider les tortues et de sensibiliser le public, notamment les scolaires, sur la nécessité que nous avons de protéger la biodiversité dont nous faisons intimement partie. Il m’aura fallu treize années de travail acharné, d’abnégation totale et de patience (ce qui est loin d’être l’une de mes qualités !) pour atteindre mon but suprême. Le 19 avril 2019, j’obtiens l’autorisation d’ouvrir le Refuge des Tortues au public. Le 20 avril au matin, les premiers visiteurs arpentent les allées du refuge.

Pourtant, ce n’était pas gagné. Pendant toutes ces années qui se sont écoulées dans la sueur et les doutes, j’ai toujours gardé en mémoire les propos de Pierre-Georges LATÉCOÈRE (1883-1943), cet industriel visionnaire dont le rêve était de créer une ligne aérienne postale, entre la France et l’Amérique du Sud, à une époque où aucun avion ne pouvait parcourir plus de 400 km : « J’ai refait tous les calculs, ils confirment l’opinion des spécialistes…mon idée est irréalisable. Il ne me reste plus qu’une chose à faire : la réaliser ! ».

À force de volonté, de travail et de chance aussi, nous l’avons fait ! Aujourd’hui, le Refuge des Tortues est une réalité. J’ai l’habitude de dire en parlant du refuge qu’il s’agit d’une initiative personnelle, en l’occurrence la mienne, portée par une action collective. Rien n’aurait été possible sans le soutien précieux et déterminant de mes parents, des adhérents du refuge, des ami(e)s, des bénévoles, sans oublier les structures privées et publiques qui nous ont fait confiance . Grâce à cette synergie positive et constructive, le Refuge des Tortues est sorti de terre là où personne ne l’attendait. Depuis, il grandit en remplissant pleinement son rôle en faveur de la protection de la nature et des tortues.

Une dernière étape doit être franchie. Elle consiste à créer une fondation qui pérennisera l’activité du Refuge des Tortues en lui permettant d’agir concrètement et durablement pour la protection des tortues, de leurs milieux de vie et de la biodiversité en général. Nous y travaillons au quotidien. Mais pour cela, nous avons besoin de l’aide du plus grand nombre. Puisse notre appel être entendu ! Rejoignez-nous dès à présent !

Jérôme MARAN
Président de l’Association du Refuge des Tortues (A.R.T)
Responsable capacitaire du Refuge des Tortues
Membre de l’IUCN Tortoise & Freshwater Turtle Specialist Group

voyages d’observations

1988 : stage effectué au Village des Tortues (juillet-août). Situé à Gonfaron, dans le Var, cette structure associative dirigée par Bernard Devaux se consacre à l’étude et à la sauvegarde du plus vieux reptile français, la tortue d’Hermann. Premières rencontres avec des chercheurs tels que Roger BOUR du Muséum de Paris et Marc CHEYLAN de l’Université de Montpellier II.

1990 : découverte des reptiles et amphibiens du Sénégal (février) et du Maroc (juillet).

1991 : Maroc (août).

1992 : Corse (juillet) et Guyane Française (fin juillet-août) pour participer à la campagne KAWANA organisée par le WWF et dirigée par Jacques FRÉTEY, spécialiste français des tortues marines. Cette campagne consiste à baguer, étudier et protéger les tortues marines de Guyane Française.

1993 : stagiaire au centre CARAPAX (juillet). Cette structure située en Toscane (Italie) se consacre à l’étude et à la conservation des tortues aquatiques, marines et terrestres de la région méditerranéenne. Voyage au Maroc (août), en Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Burkina Faso et Mali (début septembre – mi-octobre).

1994 : Guyane Française et Surinam (avril-juin). Voyage en Grèce (juillet).

1995 : Voyage au Maroc (juillet), en Turquie (juin), au Gabon (juillet-mi-octobre) et Maroc (décembre).

1996 : Guyane Française (mars).

1997 : Côte d’Ivoire (août). Découverte dans ce même pays d’une espèce de tortue aquatique nouvelle pour la science (Pelusios cupulatta).

1998 : Gabon (janvier-mars). Description d’une nouvelle sous-espèce de tortue aquatique du sud-marocain (la tortue aux yeux bleus). Cette tortue porte le nom scientifique de Mauremys leprosa vanmeerhaeghei, en hommage à Bernard VANMEERHAEGHE, un naturaliste décédé quelques mois plus tôt des suites d’une longue maladie.

1999 : Gabon (janvier-mars).

2000 : Gabon (janvier-mars). Découverte d’une nouvelle espèce de tortue aquatique décrite par Roger BOUR du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris. Elle est nommée en hommage à Jérôme MARAN : la Péluse de MARAN (Pelusios marani). Voyage en Côte d’Ivoire et Libéria (mai-août). Détenu au Libéria par un groupuscule armé et relâché après trois semaines de captivité. Voyage au Gabon (fin septembre-fin décembre).

 

2001 : Gabon (janvier-avril), USA (mai-juin : Californie et Floride). Rencontre avec des spécialistes américains de tortues notamment Peter C.H. PRITCHARD considéré comme le plus grand spécialiste mondial des tortues.

2002 : Vietnam (avril-juin), Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Bénin (août-novembre).

2003 : Sardaigne (avril), Grèce (Mai). Description d’une nouvelle espèce de tortue aquatique découverte par Jérôme MARAN et Georges LE GRATIET en Côte d’Ivoire en 1997. Cette tortue est nommée Pelusios cupulatta.

2004 : Guyane Française, Brésil et Argentine (décembre 2003-mars 2004).

2005 : Madagascar (avril-mai), Brésil (novembre-décembre).

2006 : Centrafrique (décembre 2006-janvier 2007), Roumanie (juillet).

2007 : Congo Brazzaville (fin juin-fin août).

2008 : Cameroun (janvier).

2009 : Philippines (février-mars) et Maroc (juillet-août : tournage d’un documentaire sur les amphibiens et reptiles du Maroc).

2010 : Corse et Sardaigne (avril-mai). Tournage d’un documentaire sur les amphibiens et les reptiles de Corse et de Sardaigne.

2011 : Grèce (avril-mai). Tournage d’un documentaire sur les amphibiens et les reptiles de la péninsule hellénique.

2014 : La Slovénie. Tournage d’un documentaire sur les amphibiens et reptiles de Slovénie (La Slovénie, Terre ancestrale du protée).

2015 : Les Baléares. Tournage d’un documentaire sur les amphibiens et les reptiles de l’archipel des Baléares (avril-mai).

2016 : La Sicile. Tournage d’un documentaire sur les amphibiens et les reptiles de la Sicile (avril-mai).

2018 : La Guyane française. Tournage d’un documentaire sur les tortues de Guyane française (fin janvier-février).

publications

MARAN J. 1996a. L’Émyde lépreuse, Mauremys leprosa (Schweigger, 1812). CITS bulletin, 7 : 16-43.

MARAN J. 1996b. Mauremys leprosa : la mal-aimée. La Tortue, 34 : 12-17.

BOUR R. & MARAN J. 1998. Taxinomie de Mauremys leprosa (Schweigger, 1812) dans le sud du Maroc : la « Tortue aux yeux bleus » (Reptilia, Chelonii, Geoemydidae). Manouria 1 (2), 22-52.

MARAN J. 1999a. Note sur la reproduction en captivité de Geochelone sulcata (Miller, 1779). Manouria 2 (4), 14-17.

MARAN J. 1999b. L’élevage des tortues terrestres. Philippe Gérard Éditions. 82 pages.

MARAN J. 1999c. Qui s’y frotte s’y pique ! Heosemys spinosa (Gray, 1831). Terrariophyllie n°1, pp. 31-35.

MARAN J. 1999d. Le Cinosterne ensanglanté, Kinosternon scorpioides cruentatum (Duméril & Bibron in Duméril & Duméril, 1851). Terrariophyllie n°2, pp. 7-12.

MARAN J. & GENIEZ P. 1999e. Nouvelles observations sur l’herpétofaune du Maroc, 7. Redécouverte de l’Échide à ventre blanc, Echis arenicola leucogaster (Roman, 1972) (Reptilia, Serpents, Viperidae) au Maroc. Bull. Soc. Herp. Fr. 90 : 63-64.

MARAN J. 2000a. L’élevage des tortues aquatiques. Philippe Gérard Éditions. 88 pages.

BOUR R. 2000b. Une nouvelle espèce de Pelusios du Gabon (Reptilia, Chelonii, Pelomedusidae). Manouria 3 (8), 1-32.

MARAN J. 2001. Note sur la reproduction en captivité de Chinemys nigricans. Manouria 4 (11), Juin 2001 : 13-16.

MARAN J. 2002a. Les tortues continentales du Gabon. La Tortue, n°58-59, pp.46-67.

MARAN J. 2002b. Les tortues de Californie. Dans le désert de Mojave (1ère partie). Reptilmag, n°7, pp.10-14.

MARAN J. 2002c. Les tortues de Californie. Dans les rivières de l’État doré (2nde partie). Reptilmag, n°8, pp. 10-14.

MOSIMANN D. & MARAN J. 2003a. Trachemys scripta elegans – Maintenance en captivité. Manouria 6 (18), Mars 2003 : 23-28.

MARAN J. 2003b. Visite d’une ferme à tortues au Vietnam. Manouria 6(19), Juin 2003 : 8-12.

MARAN J. & COUTARD C. 2003c. Note sur la reproduction en captivité de la Chélodine de McCord, Chelodina mccordi Rhodin, 1994. Manouria 6 (19), Juin 2003 : 24-29.

MARAN J. & COUTARD C. 2003d. Note sur la reproduction en captivité de la Rhinoclémmyde peinte du Salvador, Rhinoclemmys pulcherrima incisa (Bocourt, 1868). Manouria 6 (19), Juin 2003 : 34-40.

MARAN J. 2003e. Du serment d’Hippocrate à la passion des tortues. Interview du docteur Harald ARTNER. Manouria 6(20), Septembre 2003 : 13-17.

BOUR R. & MARAN J. 2003f. Une nouvelle espèce de Pelusios de Côte d’Ivoire (Reptilia, Chelonii, Pelomedusidae). Manouria 6 (21), Décembre 2003 : 24-43.

MARAN J. 2004a. Les tortues de Côte d’Ivoire. Dans les geôles du Libéria. La Tortue, n°65, pp.46-59.

MARAN J. 2004b. Sardaigne, l’île oubliée. La Tortue, n°66, pp.60-65.

MARAN J. 2004c. Le trionyx à clapets du Sénégal, Cyclanorbis senegalensis (Duméril et Bibron, 1835). La Tortue, n°67, pp.46-51.

MARAN J. 2004d. De nouvelles découvertes au Brésil. Carnet de route. La Tortue, n°68, pp.38-51.

MARAN J. 2004e. Des Chelidae plein la tête. Interview de Sébastien MÉTRAILLER. La Tortue, n°68, pp.60-65.

MARAN J. & Pauwels S.G. 2005. État des connaissances sur les tortues continentales du Gabon : distribution, écologie et conservation. Bulletin de l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique. Biologie, 75 : 47-60.

MARAN J. 2006a. Beobachtungen an den kontinentalen Schildkröten Gabuns. EMYS, 13(1), 5-26.

MARAN J. 2006b. Observations on Gabonese chelonians. Artner, Harald; Farkas, Balázs; Loehr, Victor (Eds.) : Turtles. Proceedings: International Turtle and Tortoise Symposium Vienna 2002. Frankfurt am Main. Edition Chimaira. pp. 351-373.

MARAN J. 2006c. Die Schildkröten der Elfenbeinküste inklusive eines Berichtes von meiner Gefangennahme in Liberia. RADIATA 15 (2), 3-20.

MARAN J. MANCEAU D. & ASENSIO M. 2006d. Élevage et reproduction en captivité de Kinixys belliana nogueyi (Lataste, 1886) (Reptilia, Chelonii, Testudinidae). Chéloniens 3, septembre 2006, 16-29.

MARAN J. & SERPOL P. 2006e. Note sur la maintenance en captivité de Kinixys homeana Bell, 1827 (Reptilia, Chelonii, Testudinidae). Chéloniens 3, septembre 2006, 30-34.

MARAN J. & MANCEAU D. 2006f. Note sur la maintenance en captivité de Kinixys erosa (Schweigger, 1812) (Reptilia, Chelonii, Testudinidae). Chéloniens 3, septembre 2006, 35-39.

MARAN J. & CHARLES F. 2006e. Note sur l’élevage et la reproduction en captivité de la Clemmyde à gouttelettes, Clemmys guttata (Schneider, 1792) (Reptilia, Chelonii, Emydidae). Chéloniens 4, décembre 2006, 26-41.

LE GRATIET G. & MARAN J. 2007a. Note sur l’élevage et la reproduction en captivité de la Trachémyde de Santo Amaro Trachemys adiutrix Vanzolini, 1995 (Reptilia, Chelonii, Emydidae). Chéloniens 5, mars 2007, 26-37. 

MARAN J. 2007b. Les tortues de Roumanie. La Tortue, n°76, pp.68-77. 

MARAN J. 2007c. L’élevage des tortues méditerranéennes. Philippe Gérard Éditions. 112 pages.

PAUWELS O.S.G & MARAN J. 2007d. Occurrence of Tortoises and Freshwater Turtles (Pelomedusidae, Testudinidae, and Trionychidae) in the National Parks of Gabon-2006 Status of Knowledge. Turtles and Tortoise Newsletter, Issue 10, 21-26.

MARAN J. & COIC C. 2007e. Un cas de flavisme partiel chez la Cistude d’Europe (Linné, 1758) (Reptilia, Chelonii, Emydidae). Chéloniens 6, juin 2007, 38-41.

MARAN J. & TURBIN A. 2007f. L’hibernation en captivité des jeunes tortues terrestres méditerranéennes. Chéloniens 7, septembre 2007, 12-19.

MARAN J. & TURBIN A. 2007. L’hibernation des tortues terrestres méditerranéennes adultes en captivité. Chéloniens 8, décembre 2008, 8-15.

MARAN J. & PAUWELS O.S.G. 2007. Nouvelles observations sur la distribution des tortues de la République de Centrafrique (Chelonii : Pelomedusidae, Trionychidae, Testudinidae). Chéloniens 8, décembre 2007, 24-38.

LE GRATIET G. & MARAN J. 2008. Note sur l’élevage et la reproduction en captivité de la l’Héosémyde épineuse, Heosemys spinosa (Gray, 1831) (Reptilia, Chelonii, Bataguridae). Chéloniens 9, mars 2008, 25-36.

MARAN J. 2008b. Dans le cœur de l’Afrique. La Tortue, n°79, pp.32-43.

LE GRATIET G. & MARAN J. 2008c. Note sur l’élevage et la reproduction en captivité de l’Émyde dentelée à trois carènes, Siebenrokiella crassicollis (Gray, 1831). Chéloniens 10, juin 2008, 33-40.

LE GRATIET G. & MARAN J. 2008d. Note sur l’estivation en captivité de Pelomedusa subrufa (Lacépède, 1788) en Guyane Française. Chéloniens 10, juin 2008, 17-22.

MANCEAU D. & MARAN J. 2008e. Note sur la reproduction en captivité de Cinixys rongée, Kinixys erosa (Schweigger, 1812) (Reptilia, Chelonii, Testudinidae). Chéloniens 11, septembre 2008, 46-53.

LE GRATIET G. & MARAN J. 2009. Husbandry and Breeding of the Maranhão Slider (Trachemys adiutrix Vanzolini, 1995) (Reptilia, Testudines, Emydidae). Radiata 18 (1) : 2-15.

LE GRATIET G. & MARAN J. 2009. Haltung und Nachzucht der Maranhão-Schmuckschildkröte (Trachemys adiutrix Vanzolini, 1995) (Reptilia, Testudines, Emydidae). Radiata 18 (1) : 2-15.

MARAN J. & PAUWELS O.S.G. 2009. Nouvelles observations sur la distribution des tortues de la République du Congo (Chelonii : Pelomedusidae, Trionychidae & Testudinidae). Chéloniens 13, mars 2009, 12-36.

LE GRATIET G. & MARAN J. 2009. Note sur l’élevage et la reproduction en captivité de l’Emydure à ventre rouge, Emydura subglobosa (Krefft, 1876) (Reptilia, Chelonii, Chelidae). Chéloniens 13, mars 2009, 36-45.

FIDENCI P. & MARAN J. 2009. Pelusios gabonensis. Geographic distribution. Herpetological Review. 40(1) : 111.

FIDENCI P. & MARAN J. 2009. Illegal domestic trade of the Philippine forest turtle (Siebenrockiella leytensis) in the Philippines. TurtleLog. No.2, doi: 10.3854/tln.003.2009, http://www.iucn-tftsg.org/turtlelog_online_newsletter/tln003/.

COUTARD C. LE GRATIET G. & MARAN J. 2009. Note sur la reproduction en captivité de la Chélodine rugueuse Macrochelodina rugosa (Ogilby, 1890) (Reptilia, Chelonii, Chelidae). Chéloniens 14, juin 2009, 38-48.

MARAN J. 2009. Nouvelles observations sur la distribution des tortues de la République du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Togo (Chelonii : Pelomedusidae, Trionychidae, Testudinidae). Chéloniens 15, septembre 2009, 12-25.

MARAN J. 2009. Nouvelles observations sur la distribution des tortues du Cameroun (Chelonii : Pelomedusidae, Trionychidae, Testudinidae). Chéloniens 16, décembre 2009, 16-32.

VARGAS-RAMÍREZ M. MARAN J. & FRITZ U. 2010. Red-and yellow-footed tortoises, Chelonoidis carbonaria and C. denticulata (Reptilia: Testudines: Testudinidae), in South American savannahs and forests: do their phylogeographies reflect distinct habitats ? Organisms Diversity & Evolution.

VARGAS-RAMÍREZ M. VENCES M. BRANCH W.R. DANIELS S.R. GLAW F. HOFMEYR M.D. KUCHLING G. MARAN J. PAPENFUSS T.J. ŠIROKÝ P. VIEITER D.R. & FRITZ U. 2010. Deep genealogical lineages in the widely distributed African helmeted terrapin: Evidence from mitochondrial and nuclear DNA (Testudines: Pelomedusidae: Pelomedusa subrufa). Molecular Phylogenetics and Evolution 56, 428-440.

FRITZ U. BRANCH W.R. HOFMEYR M.D. MARAN J. PROKOP H. SCHLEICHER A. ŠIROKÝ P. STUCKAS H. VARGAS-RAMÍREZ M. VENCES M. & HUNDSDÖRFER A.K. 2010. Molecular phylogeny of African hinged and helmeted terrapins (Testudines: Pelomedusidae: Pelusios and Pelomedusa). Zoologica Scripta. 1-11.

MARAN J. 2010. Sur les traces des tortues aux yeux bleus. La Tortue, n°85, pp.34-49.

MARAN J. 2010. Observations sur la distribution des tortues du Maroc (Chelonii : Emydidae, Geoemydidae et Testudinidae). Chéloniens 19, pp. 4-22.

MARAN J. 2011. Sur les traces des tortues aux yeux bleus. Deuxième partie. Reptil Mag, numéro 43, janvier-février-mars, pp.20-26.

PRASCHAG P. STUCKAS H. PÄCKERT M. MARAN J. & U. FRITZ. 2011. Mitochondrial DNA sequences suggest a revised taxonomy of Asian flapshell turtles (Lissemys Smith, 1931) and the validity of previously unrecognized taxa (Testudines: Trionychidae). Vertebrate Zoology, 61: 147-160.

MARAN J. 2015. Observation d’une larve à deux têtes de salamandre tachetée Salamandra salamandra salamandra (Linnaeus, 1758) en Épire (Grèce). Bull.Soc.Herp.Fr.153 : 57-59.

MARAN J. 2015. Slovénie. Sur les traces de la Cistude hellénique Emys orbicularis hellenica (Valencienne, 1832). Chéloniens 38, pp.8-15.

MARAN J. 2017. Les tortues de l’archipel des Baléares. Partie 1. Cas de mélanisme partiel chez la tortue d’Hermann. Chéloniens 42, pp.8-19.

LE GRATIET G. MARAN J. MÉTRAILLER S. & OUDJANI D. 2017. Les chéloniens continentaux de Guyane française : répartition, reproduction en captivité et étymologie des noms scientifiques. Chéloniens 43, pp.6-39.

MARAN J. & HERNANDEZ A. 2018. Une tortue mauresque (Testudo graeca) à six pattes. Chéloniens 44, pp.4-7.

réalisations de documentaires animaliers

Depuis 2009, l’Association du Refuge des Tortues (A.R.T.) que j’anime s’est associée avec Frédéric LAVAIL, photographe et vidéaste animalier. Ensemble, nous avons réalisé plusieurs documentaires vidéos sur les amphibiens et les reptiles d’un pays, en laissant la part belle à la découverte des tortues sauvages dans leur milieu naturel (www.tortues-du-monde.com). 

Liste des DVD déjà réalisés :

Le Maroc
Sur les traces de la tortue aux yeux bleus
(Durée : 80 minutes ; année de sortie : 2010)

La Corse
Les tortues de l’île de Beauté
(Durée : 80 minutes ; année de sortie : 2010)

La Sardaigne
Les tortues de l’île oubliée
(Durée : 60 minutes ; année de sortie : 2016)

La Slovénie
Terre ancestrale du protée
(Durée : 60 minutes ; année de sortie : 2015)

 

Liste des DVD en cours de réalisation :

La Grèce
(Durée : 60 minutes)

Les Baléares
(Durée : 60 minutes)

La Sicile
(Durée : 60 minutes)

 

BOURSES OBTENUES

1994 : Lauréat de la Fondation Ushuaia : Étude de Mauremys leprosa dans les Pyrénées-Orientales françaises.

1994 : Lauréat de la Fondation Nature et Découvertes : Étude de Mauremys leprosa dans les Pyrénées-Orientales françaises.

1994 : Lauréat d’une Bourse Défi-jeunes : Projet « À la recherche de la tortue aux yeux bleus ». Étude de Mauremys leprosa dans le sud-marocain.

1994 : Lauréat d’une Bourse Elf pour l’Aventure Utile : Projet « À la recherche de la tortue aux yeux bleus ». Étude de Mauremys leprosa dans le sud-marocain.

2002 : Lauréat d’une Bourse déclic jeune de la Fondation de France : Étude des tortues d’Afrique Occidentale.

2002 : Lauréat d’une Bourse de la Vocation de la Fondation Marcel BLEUSTEIN-BLANCHET : Étude des tortues d’Afrique Occidentale.

articles de presse

« Un amour de tortue ». Article paru dans la Dépêche du Midi le vendredi 26 août 1988.

« Ingrid et Désirée » : Une première bougie. Article paru dans la Dépêche du Midi en 1989.

« Conférence. Des tortues aux vipères ». Article paru dans la Dépêche du Midi en 1990.

« Voyage au pays des reptiles ». Article paru dans la Dépêche du Midi en 1990.

« Du Lauragais à la Guyane : Jérôme l’ami des serpents ». Article paru dans la Dépêche du Midi du jeudi 16 juillet 1992.

« Jérôme, amoureux des reptiles ». Article paru dans la Dépêche du Midi en 1993.

« Tortues : stop au gâchis ». Article paru dans la Dépêche du Midi en 1993.

« Snakebusters à Toulouse : Chasseurs…par amour pour les serpents ». Article paru dans la Dépêche du Midi en 1994.

« SOS Serpents : Entre Science et écologie ». Article paru dans la Montagne, le mercredi 2 mars 1994.

« Jérôme, la nounou des tortues ». Article paru dans la Dépêche du Midi le mercredi 22 juin 1994.

« Séquence Passion : Jérôme et la mystérieuse tortue lépreuse ». Article paru dans la Dépêche du Midi le mardi 20 septembre 1994.

« À la recherche de la tortue naine aux yeux bleus ». Article paru dans la Dépêche du midi du vendredi 23 septembre 1994.

« GR.E.L., association grangeoise lauréate 94 de la fondation Ushuaïa ». Article paru dans le Dauphiné Libéré du mercredi 30 novembre 1994.

« Défi Jeunes Régional : 415.000 F pour la cuvée 1994 ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mardi 13 décembre 1994.

« Bourses Défi Jeunes : Des tortues et du virtuel ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mardi 24 janvier 1995.

« Un tee-shirt pour la tortue aux yeux bleus ». Article paru dans la Dépêche du Midi du jeudi 11 mai 1995.

« Une rencontre autour des tortues ». Article paru dans la Dépêche du Midi du samedi 3 juin 1995.

« De Toulouse au Sahara : Tortue aux yeux bleus cherche sponsor… ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mois de juin 1995.

« Pour une tortue aux yeux bleus ». Article paru dans la Dépêche du Midi du lundi 10 juillet 1995.

« Oiseaux et reptiles à l’étude : Dans le cadre d’une expédition biologique à Sette Cama ». Article paru dans L’Union (Gabon) du mardi 29 août 1995.

« Des enfants, des tortues, un explorateur… ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mercredi 14 décembre 1995.

« Sud Marocain : la tortue aux yeux bleus n’est pas une légende… ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mercredi 20 décembre 1995.

« Élysée : à table avec le Président de la République ». Article paru dans la Dépêche du Midi en 1997.

« Association Ferme de Cinquante : Des explorateurs en herbe ». Article paru dans la Dépêche du Midi du vendredi 28 février 1997.

« Soirée nature à la Ferme de Cinquante ». Article paru dans la Dépêche du Midi du vendredi 21 mars 1997.

« Ferme de Cinquante : Chouettes, les veillées ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mercredi 2 avril 1997.

« À la Ferme de Cinquante : Naturalistes en herbe ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mardi 29 avril 1997.

« L’avis du spécialiste ». Article paru dans la Dépêche du Midi du jeudi 26 juin 1997.

« Invasion : N’abandonnez plus les tortues de Floride ! ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mercredi 2 juillet 1997.

« Ferme de Cinquante à Ramonville : Des enfants à la découverte de « Dame Nature ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mardi 8 juillet 1997.

« Ferme de Cinquante : Quand la nature est en fête » Article paru dans la Dépêche du Midi du mercredi 1 octobre 1997.

« Ramonville : IIIe Salon de la Nature » Article paru dans la Dépêche du Midi du jeudi 2 octobre 1997.

« Les hommes du jour : À la poursuite des tortues marines ». Article paru dans la Dépêche du Midi dans le courant de l’année 1998.

« Plein d’insectes, de tortues et de reptiles : La Guyane, ça va être sympa ! ». Article paru dans la Dépêche du Midi du jeudi 8 janvier 1998.

« Ferme de Cinquante de Ramonville : Un appel à la générosité ». Article paru dans la Dépêche du Midi du vendredi 9 janvier 1998.

« Départ pour le Gabon : L’appel des tortues ». Article paru dans la Dépêche du Midi du lundi 12 janvier 1998.

« Bonjour, mesdames les tortues du Gabon ». Article paru dans la Dépêche du Midi du 21 janvier 1999.

« D’Ayguesvives jusqu’au bout du monde : Jérôme court toujours derrière les tortues… ». Article paru dans la Dépêche du Midi du dimanche 28 janvier 2001.

« En débroussaillant, il tombe nez à nez avec un…iguane ! » Article paru dans la Dépêche du Midi du vendredi 16 novembre 2001.

« Quatorze ans de recherches récompensés ». Article paru dans la Dépêche du Midi du jeudi 13 juin 2002.

« Les mystères de la tortue ». Article paru dans la Dépêche du Midi du jeudi 13 juin 2002.

« La passion à pas de tortue ». Article paru dans la Dépêche du Midi du samedi 15 juin 2002.

« Chercheurs de tortues : un métier ! ». Article paru dans la Croix du Midi du jeudi 27 juin 2002.

« Le ponte des tortues ». Article paru dans L’EXPRESS du jeudi 27 juin 2002.

« L’ami des tortues récompensé ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mardi 14 janvier 2003.

« Un immense projet culturel et environnemental ». Article paru dans la Dépêche du midi du mardi 14 novembre 2006.
« L’homme qui murmurait à l’oreille des tortues ». Article paru dans la Dépêche du midi du mercredi 22 novembre 2006.

« Il est devenu spécialiste des tortues ». Article paru dans la Dépêche du midi du jeudi 4 janvier 2007.

« En vue : Jérôme Maran ». Article paru dans la Dépêche du midi du mois de mai 2007.

« Un monstre de tortue dans les eaux du Lot ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mardi 22 mai 2007.

« Face aux serpents, les pompiers gardent leur sang froid ». Article paru dans la Dépêche du Midi du 30 mai 2007.

« Un orphelinat…pour les tortues ». Article paru dans la Dépêche du Midi du lundi 27 août 2007.

« Un refuge et un parc pour les tortues ». Article paru dans la Dépêche du Midi du jeudi 27 mars 2008.

« Ils recherchent des tortues aux Philippines ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mardi 17 février 2009. Nord-Est.

« Bessières. Ils ont trouvé la tortue de Leyte ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mardi 28 juillet 2009.

« L’homme qui murmure à l’oreille des tortues ». Article paru dans la Dépêche du Midi du samedi 3 octobre 2009. Grand Sud.

« Bessières. C’est parti pour le refuge des tortues ». Article paru dans la Dépêche du Midi du vendredi 9 octobre 2009.

« Film : Sur les traces de la tortue aux yeux bleus ». Article paru dans la Dépêche du Midi du samedi 08 mai 2010.

« À la découverte des tortues du Maroc ». Article paru dans La Gazette du Comminges n°129, du 2 au 8 Juin 2010.

« Des reptiles en poste au centre de secours ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mercredi 11 août 2010.

« Deux oisillons pour la sterne Pierregarin sur le lac Kélonis ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mercredi 15 septembre 2010.

« Bienvenue à tortues-land ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mardi 7 décembre 2010.

« Ils filment les tortues en Corse ». Article paru dans La Gazette du Comminges n°164 du 2 février 2011.

« En vue : Jérôme Maran ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mardi 15 février 2011.

« Bessières. Kelonis : le parc à tortues présenté en juin ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mercredi 16 février 2011.

« La route de Paulhac fermée ». Article paru dans la Dépêche du Midi du vendredi 22 juillet 2011.

« Beau succès pour l’opération plantation de haies ». Article paru dans La Dépêche du Midi du jeudi 15 mars 2012.

« Le troupeau de moutons s’agrandit ». Article paru dans La Dépêche du Midi du mardi 17 avril 2012.

« Des tondeuses écologiques au refuge des tortues ». Article paru dans La Dépêche du Midi du vendredi 30 mars 2012.

« Kelonis : le grand parc à tortues sort de sa carapace ». Article paru dans La Dépêche du Midi du dimanche 27 mai 2012.

« Portes ouvertes à Kelonis, futur grand parc à tortues ». Article paru dans La Dépêche du Midi du jeudi 31 mai 2012.

« Kelonis : la fête de la nature vivante ». Article paru dans La Dépêche du midi du vendredi 1 juin 2012.

« Bessières. Le futur parc à tortues se dévoile tout le week-end ». Article paru dans la Dépêche du Midi du dimanche 5 juin 2011.

« Que la ruralité est belle quand elle est naturelle ». Article paru dans La Dépêche du Midi du mercredi 6 juin 2012.

« Kelonis s’étend pour protéger des espèces rares ». Article paru dans La Dépêche du Midi du dimanche 24 juin 2012.

« Ils ont posé des nichoirs pour les oiseaux ». Article paru dans La Dépêche du Midi du vendredi 20 juillet 2012.

« Le beau voyage du caïman ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mercredi 5 septembre 2012.

« Un véritable spécialiste des tortues ». Article paru dans la Voix du Midi Lauragais, n°6945 du jeudi 8 novembre 2012.

« La Fondation Yves Rocher s’intéresse au Parc à tortues ». Article paru dans La Dépêche du Midi du mardi 4 décembre 2012.

« Une serre tropicale pour héberger les tortues ». Article paru dans La Dépêche du Midi du 19 mai 2013.

« Léa sur les traces des espèces rares ». Article paru dans La Dépêche du Midi du 13 juin 2013.

« Jérôme Maran : protée et vipères slovènes au programme ». Article paru dans la Dépêche du Midi du 21 mai 2014.

« Voyage slovène pour découvrir les tortues ». Article paru dans la Dépêche du Midi du 24 avril 2014.

« 2500 saules pour embellir et consolider le parc à tortues Kelonis ». Article paru dans la Dépêche du Midi du 23 mars 2014.

« Kelonis : le parc à tortues autorisé à ouvrir au public ». Article paru dans la Dépêche du Midi du 13 juillet 2014.

« Du parc à tortues au protée slovène, la dévorante passion de Jérôme Maran ». Article paru dans la Dépêche du Midi du 29 mars 2015.

« Refuge des tortues : les travaux avancent ». Article paru dans La Dépêche du Midi du 16 août 2015.

« Refuge des tortues : appel aux bénévoles ». Article paru dans La Dépêche du Midi du 25 novembre 2015.

« Dernière journée pour visiter le refuge des tortues ». Article paru dans La Dépêche du Midi du dimanche 2 juin 2016.

« Les tortues de Jérôme Maran lui ont forgé une carapace ». Les Indiana Jones du Grand Sud (1/6). Article paru dans La Dépêche du Midi du mardi 16 août 2016.

« Gérard Bapt en visite au refuge des tortues ». Article paru dans La Dépêche du Midi du vendredi 6 janvier 2017.

« Jérôme Maran sur France 3 ». Article paru dans La Dépêche du Midi du mardi 14 février 2017.

« Plantation de haie au Refuge des tortues ». Article paru dans La Dépêche du Midi du vendredi 24 février 2017.

« La lutte contre l’érosion de la biodiversité ». Article paru dans le Bessières Infos n°16, mai-juin 2017.

« Le refuge des tortues ouvre ses portes ». Article paru dans La Dépêche du Midi du mercredi 21 juin 2017.

« Venez découvrir les tortues du refuge de Bessières ». Article paru dans La Dépêche du Midi du jeudi 22 juin 2017.

« En immersion dans le parc à tortues de Bessières ». Article paru dans La Dépêche du Midi du dimanche 25 juin 2017.

« L’Arche de Bessières ». Article paru dans le Journal Toulousain de la semaine du 13 au 20 juillet 2017.

« Au refuge de Bessières, 2018 sera bien l’année de la tortue ». Article paru dans la Dépêche du Midi du dimanche 7 janvier 2018.

« Mieux connaitre les tortues pour mieux les protéger ». Article paru dans la Dépêche du Midi du mercredi 16 mai 2018.

« Partez à la découverte du refuge des tortues ». Article paru dans Haute-Garonne Magazine n°149 (Juin/Juillet/Août 2018).

« Un dimanche au pays des tortues ». Article paru dans la Dépêche du Midi du dimanche 2 juin 2018.

« Plongez dans le monde secret des tortues ». Article paru dans la Dépêche du Midi du dimanche 17 juin 2018.

« Nouveau succès pour la fête de la tortue ». Article paru dans le Petit Journal Toulousain du vendredi 29 Juin au Jeudi 5 juillet 2018 – N°734.

« Le monstre du lac normand finira ses jours au refuge de Bessières ». Article paru dans la Dépêche du Midi du vendredi 6 juillet 2018.

« Les collégiens innovent pour les tortues ». Article paru dans la Dépêche du Midi du jeudi 27 décembre 2018.

« L’appel à soutiens du refuge des tortues ». Article paru dans la Dépêche du Midi du dimanche 10 février 2019.

« Mon objectif est d’ouvrir le refuge des tortues en avril ». Article paru dans la Dépêche du Midi du jeudi 28 février 2019.

« Immense havre de paix, le Refuge des tortues ouvre au public ». Article de presse paru dans la Dépêche du Midi du vendredi 26 avril 2019.

« Le Refuge des tortues ». Article paru dans la revue Les 4 saisons du jardin bio. Mai/Juin 2018 n°230.

« En famille, à la découverte de mille tortues ». Article de presse paru dans la Dépêche du Midi du samedi 3 août 2019.

« Le refuge des tortues a franchi un nouveau cap ». Article paru dans La Dépêche du Midi du 7 janvier 2020.

« Bessières : réveil en douceur au Refuge des tortues ». Article paru dans La Dépêche du Midi du 29 mars 2020.

« Haute-Garonne. Il réintroduit dans la nature des tortues menacées d’extinction». Article paru dans la Dépêche du Midi du samedi 18 juillet 2020.

« Bessières. Rencontre inattendue au Refuge des tortues ». Article paru dans la Dépêche du Midi du jeudi 6 août 2020.